Follow by Email

samedi 26 septembre 2015

Le Magasin de Grenoble en situation précaire

Le MAGASIN, Centre d'Art National d'Art Contemporain basé à Grenoble, (crée en 1986) et dont la réputation n'est plus à démontrer, semble être en situation précaire dans une ville surendettée suivant les différents articles parus dans la presse, les Inrocks, Libération, le Dauphiné...
La grève d'un personnel "usé" pendant 6 jours, le congé maladie de son directeur depuis un an et en résiliation judiciaire de son contrat, les expositions et projet annulés sur 2015 (Amar Kanwar, Liam Gillick, Philippe Decrauzat) et remplacés par des projets moins coûteux, Dan Perjosvki et Didier Faustino, décrivent une situation pour le moins chaotique pour cette structure. Enfin la programmation artistique 2016 (une rétrospective Fluxus, utopie de villes nouvelles, et autour de Robbe-Grillet) sera soumise au Conseil d'administration le 30 septembre, dans un contexte budgétaire dégradé et tendu.  Le personnel une quinzaine de personnes craignent même la cessation de paiement.

Le budget de fonctionnement du MAGASIN est assuré par l'Etat pour 35%, la Région Rhône-Alpes 19%, le Département de l'Isère 17%, la Ville de Grenoble 14%, les recettes propres 8%, autres financements 7%...  La baisse de la dotation de l'Etat aux collectivités locales étant de 5%/an.

Mise à jour du 1 Octobre
Après la réunion du Conseil d'Administration du 30 septembre, il semble qu'une procédure soit envisagée contre son ancien directeur, marquant une fois de plus la défiance entre le conseil d'administration et le directeur. La priorité du CA étant donnée au rétablissement économique du centre et résoudre son déficit (structurel), quitus à été donné à la présidente du CA "pour nettoyer les statuts et le réglement intérieur, en n’excluant pas d’engager une procédure" !

Mise à Jour du 7 Octobre
On apprend que l'exposition prévue pour février 2016 a été annulée sine die, apparemment sans motif clair. par le même Conseil d'Administration. (peut-être est-ce une raison financière ?)

Mise à Jour du 12 Octobre Long article de Claire Moulène dans les Inrocks sur l'impact de la crise à Grenoble et ses effets secondaires et collatéraux pour  les étudiants et autre commissaires d'exposition.... et le délitement annoncé de l'ensemble des structures d'art contemporain en France.

Le musée de Dunkerque semble en situation également précaire.
Le musée de Cahors est fermé, (avec baisse de subventions) et mise à la retraite d'office du conservateur.