Follow by Email

dimanche 1 décembre 2019

Héloise Guyard in "De Visu" au SHED Normand.



Héloise Guyard et

Monsieur Pierre-André Durand
Préfet de la région Normandie
Préfet de la Seine-Maritime

Madame Christine Gavini-Chevet
Rectrice de la région académique Normandie,
Rectrice des académies de Caen et de Rouen,
Chancelière des Universités

Monsieur Hervé Morin
Président de la Région Normandie

Monsieur Luc Arasse
Président du SHED, Centre d’art contemporain de Normandie

ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition inaugurale

"De Visu"
Lundi 2 décembre 2019 à partir de 18h à L'Académie


La troisième édition du dispositif De Visu présente les œuvres de 34 artistes.

Ce sont autant de propositions plastiques offertes aux collèges, lycées et sites universitaires participant au réseau d’espaces d’art actuel de la région Normandie.
Ce réseau, fruit d’un partenariat entre la Direction régionale des affaires culturelles de Normandie, la région académique Normandie et la Région Normandie, soutient la création régionale contemporaine et sa diffusion dans les établissements scolaires et universitaires.

L’exposition inaugurale de l’édition 2019-20 se prolongera jusqu’au 22 décembre pour permettre au plus grand nombre de découvrir la création contemporaine.

Entrée libre du lundi au vendredi, 10h-13h et 14h-17h, samedi et dimanche, 14h-19h.



Vendredi 6 décembre à 20h


L'Académie se métamorphose en salle de concerts !

Au programme :
----------------------
Rouge Minnesota
Le timbre sibyllin de Rouge Minnesota, soutenu par une guitare fiévreuse répétitive et des nappes de synthé basse cérémonielles, nous balade au bout de son fil, entre retenue et exaltation, à la fois prêtresse avisée et louve blessée. Pourtant, sa musique ne suscite ni peur ni crainte, elle est contemplative, enlace et transporte.
https://www.facebook.com/RougeMinnesota/
----------------------
Bacchantes
Bacchantes voit le jour en 2016 à l’initiative de Faustine Seilman qui réunit alors Amélie Grosselin, Astrid Radigue et Claire Grupallo pour monter ce nouveau projet musical. Bacchantes, est donc la réunion de ces quatre musiciennes mais aussi et surtout de quatre individualités venues d’horizons - sur le papier - très éloignés : de la pop au gospel, du rock à la chanson. C’est de cette diversité que naît la singularité et la richesse de cette formation totalement atypique.
https://bacchantes.bandcamp.com/
----------------------
Les Agamemnonz
Le groupe rouennais Les Agamemnonz est composé de quatre hommes fascinés par l’imagerie péplum. En tunique grecque, ils se plaisent à jouer les standards de la “surf” américaine tout en créant de nouvelles sonorités. Le phrasé de leurs guitares, leur musicalité, l’originalité de leurs compositions et arrangements soutenus par une rythmique subtile sont le secret de leur succès.
https://www.facebook.com/Les-Agamemnonz-200696936638531/
https://lesagamemnonz.bandcamp.com/

PAF : 5€

L'exposition collective "De Visu" sera ouverte en début de soirée, en accès libre.

Le SHED, centre d'art contemporain de Normandie
Site Gresland :
12 rue de L'Abbaye 76960 Notre-Dame de Bondeville
Site de L'Académie :
96 rue des Martyrs de la Résistance 76150 Maromme
06 51 65 41 76 / 09 84 24 32 17
contact.shed@gmail.com
www.le-shed.com



Le SHED, centre d'art contemporain de Normandie, est soutenu par le Ministère de la Culture / Direction régionale des affaires culturelles de Normandie, la région Normandie, le département de Seine-Maritime, la Métropole Rouen Normandie / Réunion des Musées Métropolitains
et la ville de Maromme.

Le SHED participe à Rrouen, réseau d'art contemporain de Rouen et métropole et à RN13bis, qui associe les lieux d'art contemporain de la Normandie. Il est également membre de Rouen Normandie Tourisme & Congrès.

Le SHED remercie ses partenaires privés (Champagne Porgeon et fils, Vin sur vin, DAS et SOMEDEC),ses mécènes et ses bénévoles.





 

samedi 30 novembre 2019

Coupe drastique du budget culturel flamand

Et le gouvernement flamand coupa les subventions culturelles aux flamands, aux associations et aux artistes avec un budget réduit de 60% ! Seules sont maintenues les subventions, avec une baisse de 6% pour le Kunsthuis, l’Antwerp Symphony Orchestra, le Brussels Philharmonic, le centre culturel de Singel, l’Ancienne Belgique, le Kunstencentrum Vooruit et le Concertgebouw de Bruges... 

vendredi 29 novembre 2019

Prix Piza 2020

Le prix Piza récompense chaque année une ou un artiste, alternativement Brésilien/Brésilienne ou Français/Française. 
Attribué sous la présidence de Virginie Duval, ce prix a été fondé pour favoriser les échanges culturels entre la France et le Brésil, par Arthur Luis Piza né à São Paulo le 13 janvier 1928 et mort le 26 mai 2017 à Paris, peintre, graveur et sculpteur brésilien, ami de longue date des Réalités Nouvelles. 

En 2020 il sera ouvert à un ou une artiste de France, quelqu'en soit son mode d’expression soit la peinture, la sculpture, la gravure, la vidéo, le dessin, les installations...

Le prix consiste en un billet d’avion Paris/Sao Paulo AR et un hébergement pour une durée d’un mois, au moment qui vous conviendrait le mieux entre juillet et décembre 2020.

Si vous êtes intéressé(e), merci de nous envoyer une présentation de votre travail et de votre parcours artistique par e-mail au

prix@arthur-luiz-piza.com

ou par courrier

Fonds de dotation Piza
10 rue Dauphine
75006 Paris

Nous souhaitons également savoir ce qui motiverait votre envie de découvrir la culture brésilienne.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mars 2020.

Les dossiers envoyés par courrier ne seront pas retournés.




mardi 26 novembre 2019

Art numérique 3 et 1000 eme billet du blog !

Et nous voilà au 1000eme billet publié sur ce blog... 























Dans le domaine de l’art numérique, il existe une pratique utilisant des algorithmes.

En termes simples, un algorithme est une suite de règles et d’opérations qui permet de résoudre un problème sous une forme formalisée. Leur usage précède l’apparition des ordinateurs.

Tous les types de cet art algorithmique figurent dans cette 3e exposition d’art numérique à la Galerie Abstract Project : vous pourrez constater l’évolution de l’usage des algorithmes.

Certains travaux collaboratifs exposés montrent aussi l’efficacité du partage de ces pratiques.

Jun SATO


#98 - Art numérique 3
vers l'algorithme

Luis ALVAREZ
Pierre BERGER
Mâa BERRIET
Joël BESSE
Carol-Ann BRAUN
Michel DEBULLY
Denise DEMARET-PRANVILLE
Ryota HAGIHARA
Françoise KULESZA
Fernando LEÓN-GUIU
Alain LONGUET
Pascal MAILLARD
Ikse MAITRE
José Manuel MASSANO
Jean-Michel MOREL
Adine SAGALYN
Jun SATO
Go SEGAWA
Bogumila STROJNA
Stéphane TROIS CARRÉS
Hugo VERLINDE
Roger VILDER

Vernissage mercredi 4 décembre
de 18 h à 21 h

Exposition du 5 au 14 décembre 2019
ouvert du mercredi au samedi
de 14h à 19h

5 rue des Immeubles-Industriels
75011 PARIS

lundi 18 novembre 2019

Hervé Fischer Centre Pompidou

Le 25 novembre 2019


Hervé Fischer. Les Couleurs de l'Occident. De la préhistoire à nos jours (Gallimard)


En présence de l'auteur et de Pierre Nora

La Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’art moderne est heureuse de vous convier au lancement de l’ouvrage d’Hervé Fischer, Les couleurs de l’Occident. De la Préhistoire au XXIe siècle (collection Bibliothèque illustrée des histoires), paru aux éditions Gallimard, en présence de l’auteur et de Pierre Nora, historien.


Le lundi, 25 novembre, à partir de 18h30
Bibliothèque Kandinsky
Centre Pompidou, Niveau 3


Entrée libre sur réservation à : reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

Hervé Fischer a consacré ses recherches à la sociologie de l’art et à la mythanalyse des imaginaires sociaux. Fondateur de l’art sociologique, il est revenu depuis plusieurs années à la peinture pour explorer le monde numérique, ses structures, ses icones et ses mythes. Il recourt aussi depuis 2011, sur twitter, au tweet art et à la tweet philosophie. En 2017, le Centre Pompidou organise la grande rétrospective de son travail « Hervé Fischer et l’art sociologique ».

Avec « Les couleurs de l’Occident » Hervé Fischer propose une nouvelle réflexion théorique sur le système des couleurs saisi dans son rapport avec les évolutions sociétales. Les couleurs possèdent une expressivité qui va bien au-delà de la simple sensation, qui relève du mythe et qui cependant s’encadre dans l’institution sociale. Les couleurs possèdent un pouvoir auquel l’institution sociale ne peut que s’intéresser. Elle en édicte les codes et les usages, elle en sanctionne même les transgressions. Ce livre vise à en apporter la démonstration historique. Ce n’est pas une histoire des couleurs qui est écrite ici (territoire déjà bien exploré par l’histoire culturelle de Michel Pastoureau, John Gage, Faber Birren ou Manlio Brusantin). C’est une réflexion sur le système des couleurs selon les types de société et leur évolution. Deux dates, deux faits pourraient la circonscrire : la Bible qui ne mentionne jamais les couleurs mais seulement les ténèbres ou la lumière. Gagarine, en 1961, qui déclara à son retour: « j’ai vu le ciel sombre et la terre bleue ». Un bleu ultramarine qui, au même moment, fascinait Yves Klein. Hervé Fischer mène une analyse rigoureuse depuis les pigments colorés des peintures préhistoriques jusqu’au fauvisme digital du XXe siècle et au consumérisme contemporain.

Artiste et philosophe, Hervé Fischer, est né à Paris en 1941 et vit à Montréal. Il a étudié à l’École normale supérieure et à l’Université du Québec à Montréal. Il a consacré sa maîtrise sous la direction de Raymond Aron à la pensée politique de Spinoza et sa thèse à la sociologie des couleurs. Il a enseigné à la Sorbonne-Paris V et à l’École nationale supérieure des arts décoratifs. Il est actuellement professeur associé à l’Université du Québec à Montréal et fondateur et directeur de l’Observatoire international du numérique, ainsi que de la société internationale de mythanalyse.

En résonance avec la parution de l’ouvrage et la thématique des discussions, la Bibliothèque Kandinsky présentera une sélection d’ouvrages et documents d’archives conservés dans ses collections.

Le Fonds d’archives Hervé Fischer est conservé à la Bibliothèque Kandinsky.

www.centrepompidou.fr

http://bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr/

www.gallimard.fr

dimanche 17 novembre 2019

#6 extraordinaires !



Depuis 2014, le projet des Arts de la récupération "Extraordinaires Objets de l'Ordinaire" invite à réfléchir sur l'impact de la consommation de masse et sur l’importance du rôle de l’artiste dans la société contemporaine. A travers l'exposition des œuvres inspirées par les grands enjeux écologiques, il explore nos rapports à l'objet et invite les artistes, soucieux·ses du futur de notre planète, à questionner la valeur d'échange du regard que crée l'art. La 6èmeédition s'ouvre à une plus grande diversité artistique, réunie autour du concept de la création éco-responsable et engagée. (Extrait du dossier de presse)




Initié par l’artiste plasticienne Delphine Epron et l’association « la Petite Rockette », le projet des arts de la récupération « Extraordinaires Objets de l’Ordinaire » a pour but de sublimer les objets de notre quotidien, absorbés dans le flux de l’hyperconsommation vers l’hyper déchet.
S’adressant aux artistes qui souhaitent questionner la valeur d’échange et de déplacement du regard que crée l’art, il invite à réfléchir sur l’impact généré par nos comportements de consommation irréfléchis et sur l’importance du rôle de l’artiste dans la société contemporaine en pleine mutation.
Dans cette optique, le projet s’inscrit dans la continuité de l’action menée, depuis 2005, par « La Petite Rockette » qui se traduit par la démocratisation du réemploi des objets usagés et par la sensibilisation du public à une meilleure gestion des déchets.
Initialement axé sur l’art conçu à partir de matériaux recyclés, cette année le projet s’ouvre à une plus large diversité artistique. Ainsi seront bienvenues les oeuvres plastiques, les performances et les animations/ateliers, articulées autour des grands enjeux actuels, tels que l’écologie et les modes de vie durables et solidaires.
Les artistes intéressés (sans limite d’âge) ont été invités à répondre au un appel à projet en formulant une ou plusieurs propositions artistiques en cohérence avec la ligne éditoriale proposée (up-cycling, éco-art).

Réalités Nouvelles à travers Abstract Project est partenaire. 

samedi 16 novembre 2019

Parcours initiatique – L’art abstrait en France : 1945-1965

Parcours initiatique  - L’art abstrait en France : 1945-1965
15 Oct - 05 Jan 2020
Vernissage le 17 Oct 2019

Château du VAL FLEURY

OLIVIER DEBRÉ JEAN FAUTRIER HANS HARTUNG JEAN MESSAGIER GUSTAVE SINGIER PAUL JENKINS LADISLAS KIJNO HENRI MICHAUX JAMES PICHETTE PIERRE SOULAGES ZAO WOU-KI ...


L’exposition « Parcours initiatique - L’art abstrait en France : 1945-1965 » rassemble au château du Val Fleury, à Gif-sur-Yvette, des peintures de quinze artistes emblématiques de ce mouvement artistique, de James Pichette, Jean Fautrier et Hans Hartung à Olivier Debré, Jean Messagier et Zao Wou Ki.

plus d'informations sur : 

https://www.paris-art.com/olivier-debre-hans-hartung-val-fleury-parcours-initiatique-l-art-abstrait-en-france-1945-1965/