Follow by Email

mardi 23 juin 2020

#106 - Éphémère

Exposition du 2 au 11 juillet 2020
ouvert du mercredi au samedi de 14 h à 19 h
Vernissage mercredi 1er juillet de 18 h à 21 h

Galerie Abstract Project
5 rue des Immeubles-Industriels
75011 PARIS

#106 

« Éphémère »

波無限世の中知らせ桜かな

Vagues infinies
cerisiers-qui 
annoncent-le monde ! 

Ban'ya NATSUISHI

HARADA Hiroshi
HARADA Tetsuo
INOUE Yukichi
JUN-SASAKI 
KAMIYA Takahisa
KIMURA Yumiko
KIRIMURA Akane
KISHIDA Katsuji
MATSUI Noritsugu
MINABE Yoko
MIYATA Hideko
MORI Mitsouko
MORIYAMA Hiroyuki
MORIYAMA Kakuko
MURAKAMI Shitomi
PETR Eric Marie
SATO Jun
SAUNIERE Serge
SEGAWA Go
TAKAHASHI Michio






L'exposition AP#106, « Ephémère », regroupe des artistes japonais et français.

Cette proposition thématique a rencontré chez eux un écho particulier, car elle rejoint leurs conceptions esthétiques. C'est leur sensibilité à la fragilité de la beauté, à la précarité du monde naturel qui les font se rencontrer aujourd'hui.

« Ephémère » rend hommage également à trois artistes japonais disparus, Miyata Hideko, Moriyama Hiroyuki et Kishida Katsuji, qui résidaient en France et dont les deux premiers ont exposé à de nombreuses reprises au salon des Réalités Nouvelles.

David Apikian











mercredi 10 juin 2020

# 105 - Couleurs



Exposition du mercredi 17 au samedi 27 juin 2020
ouvert du mercredi au samedi de 11 h à 15 h
et le samedi de 14 h à 19 h

5 rue des Immeubles-Industriels
75011 PARIS

Carol-Ann BRAUN
Michel DEBULLY
Delnau DELNAU
Philippe Henri DOUCET
Michel-Jean DUPIERRIS
Isabelle GIROLLET
Gilles HIRZEL
Sylvie JORAJURIA
Carlos JULLIAN de la FUENTE
Danielle LESCOT
Erik LEVESQUE
Paskale MET
Célia MIDDLEMISS
Pierre MORQUIN
André NADAL
Ana PEREZ-VENTURA
Anne-Marie PERNET
Françoise PIERZOU
Madeleine SINS

#105 

« Couleurs »



Après « En Quatorzaine » qui revenait sur la réflexion des artistes confinés, cette exposition, 
« Couleurs », nous parle du réveil de la vie après l’anxiété et les contraintes de l’enfermement.

Même si l’avenir reste imprécis et flou et que la « distanciation » perdure, la porte Rouge de la galerie est ouverte sur l’éclat du renouveau des Couleurs offertes à profusion par les artistes présents



Et même si les différences de températures de couleurs compliquent un peu les choses... 
et nous jouent des tours pendables...
une vue de l'exposition...





























lundi 8 juin 2020

De la foire en quarantaine...

Les nouvelles du monde de l'art se ressemblent,  la dernière étant l'annulation de la plus grosse foire d'art contemporain au monde Art Basel 2020, après avoir été reportée de juin à septembre, et après l'annulation de Art Basel Hong Kong en février pour la même cause le coronavirus, est reportée en juin 2021. Mais Art Basel se tiendra virtuellement du 19 au 26  juin. A New York, la Frieze a eu lieu elle aussi virtuellement. Art Paris a connu le même sort, reportée de mars à mai puis annulée pour pandémie puis devenue 100% numérique.  Evidemment les collectionneurs faisant partie des populations dites à risque, il est peut probable qu'ils aient envie de prendre l'avion, en admettant qu'ils le puissent avec les quarantaines en quatorzaine imposées à l'arrivée et au retour. Plus de collectionneurs chinois, plus d'experts américains ou de galeries anglaises... donc plus de foire ! Cependant devant leurs écrans, les amateurs peuvent faire leurs choix et nous simples passants nous pouvons passer notre tour avec l'oeil amusé d'un drosophile.
Les sites dédiés ressemblent pour l'essentiel à de gros catalogues un peu obèses tant ils sont pourvus d'informations. Référencement des galeries, des artistes, des œuvres, chacun ou chacune étant dûment indexé. Les œuvres s'ouvrent en vignette sous lesquelles les prix apparaissent (ou pas du tout) sous  forme de fourchette (entre 5000 et 10000 euros par exemple) et sont donc à demander à la galerie par mail/contact par le client potentiel. La circulation d'une page à l'autre est souvent difficile, voire lassante par sa dimension répétitive. Pour Art Paris Digital, produit par Art Sy, chaque galerie a sa visite virtuelle en 3D à 360° dans son lieu physique habituel, en maquette d'architecte de la boutique, et du stand dans un Grand Palais virtuel. En fait ce type de site virtuel présuppose que l'on sache ce que l'on cherche artiste ou galerie, que l'on ait un nom. La recherche est nominative par mots-clés et centrée sur une galerie, on ne va pas ouvrir les 150 onglets des 150 galeries présentées de A-Z, ni les 1500 onglets des noms d'artistes référencés de A à Z.  Il n'y a pas de recherches aléatoires, qui puissent permettre de se laisser surprendre comme peut l'offrir Instagram. Aussi des choix de curateurs viennent ouvrir des perspectives "un regard sur la scène française" par Gaël Charbau ou Carolina Grau  "Etoiles du Sud : une exploration de la péninsule ibérique", on adjoindra des programmes divers comme Promesses, Solo Show qui tentent de structurer la présentation d'ensemble autour de la jeune création ou des expositions personnelles référencées dans la foire. Le site est donc d'abord un programme qui tente de présenter un événement qui n'existe pas, et c'est bien là que le bâts blesse. Ce type de présentation fonctionne en archive d'une visite réelle, mais difficilement comme foire virtuelle, bien que ces visites virtuelles soient ouvertes pour la durée de la foire réelle. Pour pallier cet inconvénient la Biennale Paris, qui devait avoir lieu en septembre 2020  et elle-même reportée en septembre 2021, s'associe avec Christie's pour organiser 10 jours de ventes en ligne du 10 au 21 septembre 2020. Le site devant devenir donc un classique site de ventes en ligne comme celui de Christie's débarrassé des visites en 3 D, centré sur les objets que les antiquaires vont vendre. Le site de la Frieze lui, se présente comme un guide de guides de foires Londres, New York, Los Angeles, Masters. C'est un super méga-blog, un journal qui ouvre des onglets sur chaque galerie sans visite virtuelle et renvoyant à l'adresse et à une photo de la façade ou de l'intérieur de la galerie et à des œuvres à choisir. De plus il associe des articles, des vidéos, des commentaires de commentaires, en plus des introductions, discours etc... propre à chaque foire qui se présente en sa spécificité. Attendons la fin du mois, du 19 au 26 juin pour voir si le site de Bâle 2020 en ligne est si different de Bâle 2019 avec ses 250 galeries leaders et ses 4000 artistes!  
A suivre... donc...



mardi 2 juin 2020

L'expo en quatorzaine.... virtuelle...










Boiry - sans titre


Levesque - Shibari


Aksouh - Sans titre

Strojna - Diptyque Ville


Dupierris - Diplopie 4667


Bertozzi - Where is the elder (the three sisters) ?

Trolliet - Présence de R.Orépük

Bordas - Sans Titre


Apikian - Contrepoint 1 et 2 


Husson - Terre Calcinée


Bensasson - Mars "Suite"


Cutillo - Covid


Bonduelle - Domestication

Et un rien d'Olivier Di Pizio ! 

jeudi 28 mai 2020

RN 2020 - Adaptation

SALON RN 2020

 

En raison du contexte sanitaire lié à l’épidémie de Covid-19 et des difficultés d’organisation,  

« Réalités Nouvelles » ne propose pas d’appel à candidature pour cette session du salon 2020

 

L'exposition aura lieu du 12 au 15 novembre 2020

à l’espace Commines /17 rue de Commines 75003 Paris

 

Le changement de lieu d’exposition nous obligeant à une période de transition, le comité des Réalités Nouvelles constitue une sélection resserrée qui ne nous permet pas d’intégrer de nouvelles candidatures. Les candidatures spontanées reçues seront conservées, pour la session des RN2021, dans le cadre des expositions « Réalités Nouvelles Hors Les Murs» et pour la programmation de la Galerie Abstract Project – 5 rue des immeubles industriels 75011 Paris.

 

contact@realitesnouvelles.org

 

contact@abstract-project.com

 

mercredi 27 mai 2020

Bon Anniversaire

Donc après Soulages (1919) 100 ans en décembre dernier, c'est à Frank Popper (1918) 102 ans en avril dernier et Carmen Herrera (1915) 105 ans le 30 mai prochain à qui nous souhaitons un joyeux anniversaire!

Crise Covid-19

La crise de la Covid-19 continue de produire ses effets délétères. Donc annulation du Turner Prize à Londres, pas de prix cette année. Le prix est reparti sous forme d'une bourse de 10000 L pour chacun des finalistes. La Biennale d'Art Contemporain de Lyon est reportée en 2022. Le MOMA de New York annule tous expos, colloques, conférences, festivals jusqu'en 2021. Les centres d'art français,  à travers la dca,  ont lancé un appel pour trouver un nouveau modèle économique à échelle humaine.

dimanche 24 mai 2020

#104 - Au Gnouf en Quatorzaine !




« Coronavirus ! », « C’est la guerre ! », « C’est la grippe espagnole ! », confinement, quarantaine, réclusion, isolement, enfermer, chambre, déposer, abbaye, arrestation, bagne, bannissement, captivité, chartreuse, chiourme, claustration, cloître, clôture, communauté, condamnation, contrainte, convent, cour, déportation, détention, écrou, éloignement, emprisonnement, enfer, enfermement, exil, galère, incarcération, internement, isolement, mise à l’ombre, prison, propriété, pré, préside, prévention, punition, pénitencier, relégation, retraite, réclusion, servitude, solitude, séparation, séquestration, taule, transportation, travaux forcés, tôle … zoo !

14 artistes répondent à la question : 

votre travail a-t-il changé pendant cette expérience de 55 jours ?

3 au 13 juin 2020 à la galerie Abstract Project, 
5 rue des Immeubles Industriels 75011 Paris. 



Déconfits

Et la société du spectacle fut mise KO debout par un machin de quelques microns de taille, qui se passait de la main à la main, et que naturellement personne ne voyait. Le choc fut complet. L’équipe de la bibliothèque du musée d’art moderne était complètement déprimée, et souhaitait “ du fond du cœur que cette Newsletter puisse être lue par tous ses destinataires et que vos proches et votre entourage sont également en bonne santé. Nous vous espérons dans des situations de confinement pas trop contraintes et que votre moral est bon”. Car on devait rester à la maison confinés, isolés les uns des autres, les mains propres, avait dit le bon docteur. Les artistes du théâtre et de la musique étaient tétanisés à lire “Le savon” ou “Les animaux malades de la peste”, comme embastillés sur leurs téléphones, les yeux écarquillés. D’autres se découvraient petits-bourgeois rêveurs et gourmands, entre pantoufles et petits plats quand tous les restaurants étaient clos. L’art était au zoo. Industrie non indispensable, clouée au sol avec les avions. On aurait dit que la société du spectacle était prise dans une vaste toile d’araignée. Musées, expositions, festivals, foires, représentations théâtrales, étaient annulés. La faillite était totale. Les galeries grandiloquentes annonçaient qu’on ne les y reprendrait plus et que demain ne serait plus hier et appelaient le gouvernement à un plan de secours. Les grands acteurs du cinéma se prononcèrent sévèrement et définitivement pour la refondation d’un avenir nouveau quand d’autres d’un naturel plus pessimiste prévoyaient que demain serait la même chose qu’hier en pire. 
Les artistes plasticiens, enfermés à l’année dans leurs ateliers, ne voient pas tant la différence. Certains avaient rejoint leur atelier à la campagne, quand d’autres étaient confinés dans des appartements parisiens exigus avec leur famille dans l’impossibilité de se déplacer. A chaque jour sa création, ils postaient leurs remarques égotiques, pour dire qu’ils existaient toujours par leur journal intime éventé sur Instagram ou Facebook. Leur atelier était leur chambre de malade à moins que cela ne soit l’inverse. La société était sans dessus dessous. L’art était reclus, ficelé, en suspens... Shibari !
C’était la guerre avait dit le président, qui faisait comprendre à tout un chacun ce qu’avait pu être l’incompétence administrative et la bêtise de l’état-major en 1940. Avec Daladier, on avait même retrouvé d’un seul coup lettres de dénonciation anonymes, marché noir et système D ! Dans l’incapacité de s’approvisionner en matériel, on travaillait sur son stock pour les plus prévoyants ou sur du matériel de récupération. Certains emballaient livres, récupéraient les emballages, les boîtes de conserves, et le bois des cageots de fruits… dans l’attente de l’annonce de la fin d’une quarantaine de 14 jours par trois fois repoussée à cause du nombre de morts, d’entrées en réanimation ou de nouveaux contaminés.
Aujourd’hui 14 artistes répondent à la question, votre travail a-t-il changé pendant cette expérience de 56 jours ?

Erik Levesque
Paris, 8 mai 2020














mardi 19 mai 2020

La roue tourne...

Les grandes collections d'art sont remises en question, dans trois grandes villes européennes Paris, Berlin et Londres.
Berlin qui compte près de 40000 artistes et 400  galeries a augmenté les baux des locaux "prêtés" initialement pour abriter les grandes collections de Friedrich Christian Flick , 2500 œuvres dont Alberto Giacometti, Marcel Duchamp, Bruce Nauman, Georg Baselitz, Isa Genzken, Wolfgang Tillmans ou Sol LeWitt... que le collectionneur rapatrie à Zurich annonce-t-il. Thomas Olbricht annonçait la fermeture de sa collection  1500 pièces dont Cindy Sherman, Marlene Dumas, Georg Baselitz ... enfin Julia Stoschek annonçait la fermeture de son musée une collection de 850  videos et art multimédia dont des œuvres d'Arthur Jafa, Elaine Sturtevant, Wolfgang Tillmans, ou Barbara Hammer... envisageant un transfert de celles-ci dans le monde numérique.
La politique de la mairie de Berlin très à gauche, semble en partie responsable de ces choix, mais aussi la politique du gouvernement fédéral qui interdit le marché de l'art au delà de 250000 euros par œuvre. Le nombre de galeries à Berlin devrait donc baisser sévèrement.
A Londres le sémillant Charles Saatchi, publicitaire qui a fait la gloire des années 1990 des Young British Artists Damien Hirst et Tracey Emin, vend encore sa collection aux enchères, mais la presse le décrit comme un homme ayant perdu la main...
A Paris Antoine de Galbert, fondation Maison Rouge, annonce lui la fin des galeries et des foires trop nombreuses, dans le Journal des Arts... Il n'y en aura pas pour tout le monde !





mardi 12 mai 2020

Anne Commet sur Arte

Nous avons le  plaisir de vous informer que vous pouvez retrouver le portrait d'Anne Commet dans l'Atelier A sur ARTE creative en cliquant ici.

Une vidéo de 7 minutes où il est question de peinture, de paysage et d'empreinte.

vendredi 8 mai 2020

#103- Art et Mathématiques 3

Exposition du 13 au 30 mai 2020
ouverte du mercredi au samedi
de 12 h à 16 h (nouveaux horaires)
port du masque obligatoire, respect de la distanciation sociale
5 personnes maximum admises dans la galerie

5 rue des Immeubles-Industriels
75011 PARIS













David APIKIAN
Maria ARVELAIZ-GORDON
Chantal ATELIN
Joanick BECOURT
Milija BELIC
Charles BÉZIE
Michel BUGAUD
Guillaume CHAUSSÉ
DELNAU
Stephane DESELLE
Michel-Jean DUPIERRIS
Octavio HERRERA
Wilmer HERRISON
Hernan JARA
Dmitri KOZLOV
Rose REGENBOOG
Jun SATO
János Szász SAXON
Go SEGAWA
Bogumila STROJNA
Haruhiko SUNAGAWA
Jurgen WOLFF


« Structure »

Σκελετός en grec

Les formes mathématiques abondent dans la nature, car les mathématiques sont derrière les lois physiques qui régissent la formation des structures naturelles organiques et inorganiques.

La structure mathématique est donc partout présente, évidente, dans le monde naturel.

La thématique d’Art et Mathématiques 3, « Structures », réunit des artistes français et internationaux qui ont soumis leur recherche à la mise en évidence de la structure de leur œuvre, objet en volume ou représentation en deux dimensions.

David Apikian

#103 - Art et mathématiques 3 - OUVERTE

GALERIE ABSTRACT PROJECT

Conformément aux annonces gouvernementales à propos du plan de déconfinement,

la galerie Abstract Project rouvre ses portes

et nous aurons le plaisir de vous y retrouver.


L’exposition #103 - Art et mathématiques 3 vous y attend.


Les règles suivantes devront être respectées :

- port du masque obligatoire ;

- 5 personnes simultanément au maximum dans la galerie ;

- limitation du nombre de personnes sur le trottoir (groupe de 10 personnes au maximum) ;

- respect de la distanciation (1,50 m).


La galerie assurera en continu la désinfection des éléments sensibles (poignées de porte, table, interrupteurs…).


La galerie est ouverte avec de nouveaux créneaux horaires.  

samedi 11 avril 2020

Covid-19 et après...

capture d'écran du Washington Post,
décrivant la précarité des artistes
aux USA, le 25/04/2018
Le Moca de Los Angeles a licencié son personnel non-nécessaire, gardiens, service pédagogique et guides. Le Guggenheim de New York qui annonce 10 millions de dollars de pertes licencie et met en congé son personnel, la direction du musée réduisant leurs salaires. Le Whitney museum pour sa part annonce une perte de 7 millions de dollars et licencie 76 employés. Le Broad de Los Angeles licencie 130 employés et MoMA PS1 47 de de son équipe de 67 personnes. L'impact de la crise du Covid-19 sur le système des musées américains qui fonctionnent sur des donations est attendu comme considérable. Si tous les musées ont fermé ou annulé leur exposition, les 3/4 d'entre eux, les plus fragiles, ne devraient pas rouvrir du tout. Le système des galeries devrait lui aussi en être impacté sévèrement. Interrogation sur l'avenir des foires et autres biennales qui se reportent instamment au mieux en septembre comme la Foire de Bâle. Le système des foires commerciales apparu en 1967 et sa farandole autour de la terre est remis en question au profit d'une dématérialisation complète du monde de l'art... vers son moment Instagram !

En France pour accompagner les artistes et professionnels des arts visuels dans la crise provoquée par l'épidémie du COVID-19 et dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire, le Centre national des arts plastiques le CNAP propose de nouvelles mesures de soutien dans le cadre du plan d’action annoncé par Franck Riester, Ministre de la Culture le 18 mars et complété vendredi 27 mars 2020 par la création d'un fonds d'urgence devant compenser exposition annulée tant pour les artistes et les organisateurs avec une aide exceptionnelle de 1500 euros avec report de charges et de loyer pour les artistes, 500 000 euros dans un fond de secours et un budget d'acquisition de 600000 euros pour soutenir les galeries. Tout renseignement sur https://www.cnap.fr/

Le monde d'après devrait ressembler au monde d'avant mais... on oublie si vite... en plus dur !




lundi 6 avril 2020

Laurent Karst - Proposition de masque MQR 1 et 2

Laurent Karst que l'on connait pour sa participation au projet Art et Sciences des Réalités Nouvelles, propose son  projet Percept Design avec la réalisation de deux masques réutilisables dit MQR 1 et MQR 2,  pour Mieux-Que-Rien fait à partir de papier normal, de papier sulfuré et papier d'aluminium matériel de bureau ou pour la cuisine, masques non filtrant pour le dé-confinement post Covid-19 et facilement réalisable.

Selon lui il a eu confirmation auprès des scientifiques que la cuisson pour le MQ2 à base de papier sulfuré sera possible au delà de 100 degrés et permettra une désinfection très rapide sans toute fois connaitre aujourd'hui la température exacte et la durée, précisions donc en attente.


Dans l'attente de la confirmation de la qualité de son invention, nous vous présentons sa video que l'on peut voir sur Youtube.



mercredi 1 avril 2020

Dress code pour des Réalités Nouvelles 2.0


pull 
officiel
Dans le but de donner une meilleure lisibilité et compréhension aux visiteurs du Salon des Réalités Nouvelles, de ce que sont les Réalités Nouvelles et d’en affirmer les valeurs, il a été décidé lors de la dernière Assemblée Générale du 1er Avril 2020 à l’unanimité des membres d’adopter un dress code officiel pour ses artistes qui entrera en vigueur pour le Salon 2.0. 


robe 
officielle 
d'artiste

Ce costume d’artiste* est en cohérence avec la charte graphique de notre branduit. Il se compose pour les garçons d’un haut bleu Réalités Nouvelles moulant turtleneck et d'un slim blanc moulant poutre apparente, bas bleus et chaussures blanches floquées N(ew) sur le pied droit et R(ealities) sur le gauchePour les filles, des collants bleus Réalités Nouvelles sous une robe collerette blanche accompagnent les cheveux teints en jaune paille avec des chaussures blanches à talons floquées R et N.   
Dans le dos les membres masculins (les garçons) de l’association porteront les flocages « team manager », « backstage »,« 10 eneymar » «archiv» ou pour le conducteur du camion « roadie ».  Les filles (les membres féminins) porteront, elles, les mentions « treasure », « money », « honey »  suivant leurs rôles de trésorières ou de cantinières. Le port d’un bonnet de nuit blanc avec des gants bleus à quatre doigts est obligatoire pour tous, autant que de se désinfecter les mains avec un gel hydroalcoolique. Ainsi l’action de l’association sera plus agile et mieux à même de communiquer dans un esprit fulltime le draft sur le call et trouvera un feedback plus grand qu’en one-to-one lors des classiques happy after hours en B-to-B par temps de confinement. 

chef
Seul notre charismatique timonier, le team leader Olivier Di Pizio portera un bonnet rouge et tentera de sauver les futures générations d’artistes dans un bench-marking inlassable répétant la base-line des RN : « Oui–must-saaaave-ze-futurrre-génerationsss » dans le cadre du Pack Team Building tout en déposant des to-do sur des post-it. Clairement, cela devrait permettre de développer un inbound marketing viral, conduisant une génération de leads en conversion et conclusive de collectionneur.e.s. 


The RN president's  new car 

Aussi les textes théoriques de présentation doivent être simplifiés et être inclusif.ve.s par l’utilisation d’un vocabulaire abstrait et universel Réalités Nouvelles à base de érhénes disruptifs et non-genré.e.s, par exemple on dira : « érhéne est  une érhen.e d’ érhénes érhénée en 1946 » qui devient en anglais « In 1946, erhene is an erhenes' erhen.e.s  erhene  ». Ou encore « La érhéne érhéne non-érhéne non-érhéne » devient en allemand « Die érhéneuen érhénekeit nicht-érhéne nicht-érhéne » pour définir ce que le salon autorise ou pas, et donnant une définition plus simple de l'abstraction que celles alambiquées d'un Herbin ou byzantines d'un Greenberg !



Le bonnet de nuit officiel 
des Réalités Nouvelles
pour et en-dehors des périodes de confinement.
* en vente dans toutes les boutiques officielles RN et revendeurs non-agrées.

Archivix