Follow by Email

jeudi 5 juillet 2018

droits d'auteurs -réforme

La réforme et l'extension du droit d'auteur vis-à-vis des plateformes numériques, type GAFA essentiellement, a été rejetée par le parlement européen, dont le rôle législatif est nul - il n'a aucun pouvoir - mais il est consultatif. Défendu par les créateurs, le cinéma, les éditeurs de presse, les musiciens en particulier Paul Mc Cartney ou Jean-Jacques Goldman, le texte entend étendre le droit d'auteur européen (continental plus exactement) au web. Les opposants sont les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple...) qui refusent de payer des royalties aux ayants-droits, mais aussi les défenseurs de la liberté du net (ce qui est plus surprenant) au nom de la liberté d'expression. En attendant, le texte reste donc dans les tuyaux administratifs européens dans l'attente d'une décision  inter-gouvernementale. Il est à noter que Wikipedia en Espagne et en Italie a été rendu inaccessible quelques heures en signe de protestation.