Follow by Email

lundi 17 juillet 2017

Une lettre de Picabia sur les Réalités Nouvelles...

Avis aux amateurs !

Mise en vente par la galerie Traces Ecrites et Emmanuel Lorient (annonce sur ebay) d'une lettre de Picabia de 1949 sur les Réalités Nouvelles et ses artistes provoque le sourire ...

on peut y lire...

« Je viens de recevoir votre papier, que je trouve très bien, je l’ai donné à René Drouin, je vous remercie, cela m’a fait grand plaisir d’avoir ces lignes de vous. Hier, j’ai été au bal nègre où j’ai rencontré votre frère, il m’a dit que la famille devait être représentée. Cette exposition va être curieuse. Je me demande en voyant ces tableaux quel peut être le peintre qui a peint tout cela. Je pense aux artistes des réalités nouvelles qui ont le sentiment d’être les peintres élus parmi les peintres, et cela parce qu’ils se donnent le génie moral parmi les artistes grâce à la faculté qu’ils ont de mépriser tout, faculté développée chez eux plus que chez n’importe quel idiot. Je suis très heureux que vous reveniez avant le 20. Je vous serre les deux mains très amicalement. Olga vous envoie toutes ses amitiés.
Francis Picabia
J’ai fait ce dessin après une soirée à notre cercle, très XVIIIe, vous ne trouvez pas ?
Il va y avoir 120 tableaux. »


Datée du 24 décembre 1949, à Paris. Adressée à Jean Van Heeckeren, à Genève, auteur de Picabia l’imprévisible.

"Je pense aux artistes des réalités nouvelles qui ont le sentiment d’être les peintres élus parmi les peintres, et cela parce qu’ils se donnent le génie moral parmi les artistes grâce à la faculté qu’ils ont de mépriser tout, faculté développée chez eux plus que chez n’importe quel idiot."  

C'est merveilleux, non ?