Follow by Email

mardi 2 mai 2017

#44 - INTERCONTINENTAL LINE chez AP

#44 - INTERCONTINENTAL LINE

Reflection in progress

Europe/North America

Exposition du 11 au 20 mai 2017


Vernissage mercredi 10 mai de 18h à 21h
Finissage samedi 20 mai de 16h à 21h



DELNAU

Yifat GAT

Shawn STIPLING

Bogumila STROJNA

Anna SZPRYNGER

Emily BERGER

Daniel G. HILL

Creighton MICHAEL

Munira NAQUI
Anna SZPRYNGER

Tenesh WEBBER


Galerie ABSTRACT PROJECT

5 rue des Immeubles Industriels

75011 PARIS



J’avais envie d’organiser une exposition réunissant des artistes du monde entier, à l’époque où les échanges sont fréquents et où les distances et les différences s’abolissent ou, au contraire, tendent à s’exacerber. 
Cette exposition est la première d’une série, où des artistes européens exposeront avec des artistes de continents différents. Pour cette première édition, vous allez pouvoir apprécier les œuvres d’artistes d’Europe et d’Amérique du Nord. Je collaborerai chaque fois avec un artiste du continent correspondant qui assurera avec moi le commissariat de l’exposition. Pour cette première édition d’Intercontinental Line l’exposition a été construite et réalisée avec l’artiste new-yorkais, Daniel G. Hill.
J’ai choisi la ligne en tant que dénominateur commun, support de création, l’élément graphique présent dans chaque domaine de la création plastique. Si elle est associée initialement au dessin, son usage se décline actuellement dans tous les domaines des arts plastiques - peinture, sculpture, dessin, photographie, installation, traversant tous les courants d’art abstrait. Notre choix des œuvres tend à le montrer.   
Le sujet de cette exposition est de questionner l’utilisation de la ligne (dans ses différences et similitudes) selon les continents, avec leurs spécificités culturelles, géopolitiques et historiques. Le sous-titre de cette exposition est « reflection in progress », car nous posons cette question, et la réponse pourra ou pas être donnée seulement à la fin de la série d’expositions Intercontinental line.
B. Strojna
--- 
At a time when exchanges are frequent and distances and differences are abolished or, on the contrary, tend to be exacerbated, I wanted to organize an exhibition bringing together artists from all over the world.
This exhibition is the first in a series in which European artists will exhibit with artists from different continents. Each time, as co-curator of the exhibition, I will work with an artist of the corresponding continent. The first edition of Intercontinental Line presents the work of artists from Europe and North America and has been developed and realized in collaboration with New York artist Daniel G. Hill.
As a creative support and graphic element present in each field of plastic creation, line has been chosen to serve as a common denominator. Though initially associated with drawing, its use is currently available in all fields of the plastic arts—painting, sculpture, drawing, photography, installation—crossing all currents of abstract art. Our choice of works tends to show that.
The purpose of this exhibition is to question the use of line—in its differences and similarities—according to the continents, with their cultural, geopolitical, and historical specificities. Because we ask this question, the subtitle of the exhibition is reflection in progress. The answer may or may not be given and only at the end of the series of Intercontinental Line exhibitions.
B. Strojna
English translation by Daniel G. Hill