Follow by Email

vendredi 26 décembre 2014

Une Meteo de l'Art ..

IVAM : les incroyables révélations ...

Qui ne connaît l'IVAM, lInstitut Valencien d'Art Moderne, (en espagnol Instituto Valenciano de Arte Moderno, vous savez... tout en bas de la Catalogne... qui fut considéré en son temps comme LE 6e Musée d'Art Contemporain le plus important au monde par sa fréquentation par la presse anglo-saxonne …   
On apprend dans un article du Journal EL PAIS du 19 décembre  de Ferran Bono et Juan Manuel Jativa que les chiffres de fréquentation était plus qu'équivoque 
Le musée annonçait fièrement une fréquentation de 1 163 500 visiteurs  pour 2013, la nouvelle direction n'en a retrouvé que 71000... entrées payantes environ…
Sur le shèma publié par El  Pais, reprenant les données de l'IVAM, avec en bleu l'estimation de l'ancienne direction, en rouge l'estimation de l'actuelle… on passe du simple au double en 2004 pour atteindre dix ans plus tard du simple à onze en 2012 !!!!



Il semble que l'ancienne direction comptabilisait les visiteurs dans les expos hors ses murs, par exemple quand une oeuvre était prêtée, concert gratuit, soirées gastronomiques , etc... dont l'IVAM était partenaire,  etc...

Sans transition, revenons en France … où nous reprenons les informations données dans plusieurs articles par www.paris-art.comL'Ecole Supérieure AudioVisuel (ESAV) de Toulouse voit son budget amputée de presque 50% réduisant de moitié le nombres d'heures enseignées ! Fermeture de la Haute Ecole d'Art (HEART) de Perpignan, faute de subvention municipale. Egalement sur la mauvaise pente le Lieu-Commun à Toulouse, dont on annonce la fermeture pour fin 2015. Sur l'Ile de France, le CAC Plateforme est menacé de fermeture faute de subvention dès Janvier 2015. La Biennale d'Art Contemporain de Bourges est déprogrammée. La Scène Nationale d'Orleans conclurait avec sa programmation en Juin 2015. Le CAC Wharf de Basse-Normandie est définitivement fermé.
Gel des subventions pour le Frac Basse-Normandie (dans l'attente de l'unification de la région Normandie ?) avec semble-t-il "mise en stand-by" de la construction d'un lieu spécifique.
Le CAC-Bretigny, les Eglises à Chelles, La Panacée à Montpellier ou le Forum au Blanc-Mesnil sont également fermés. La FIAC version L.A reportée en 2016, faute de participants ...
Quelques bonnes nouvelles, avec l'ouverture d'autres lieux (CAC La Traverse à Alfortville cet automne) ou la promotion de lieux en centres d'art reconnus par le ministère comme Le Portique au Havre, donnent ensemble une météo mitigée du monde de l'art en ce Boudan 2014.


vendredi 19 décembre 2014

APEAA - ABSTRACT PROJECT - Espace des arts abstraits

APEAA

ABSTRACT PROJECT 

Espace des arts abstraits






"ABSTRACT PROJECT" est un Centre d'Art collaboratif et participatif ouvert sur les problématiques esthétiques, scientifiques, ou sociétales des abstractions. Destiné à accueillir le travail et les propositions des artistes, curateurs, critiques, historiens de l'art, étudiants en arts, cet espace d’Art expérimental émane de l'Association Réalités Nouvelles. 

"ABSTRACT PROJECT- Espace des arts abstraits" est un lieu de création, de réflexion et de diffusion des arts abstraits, non figuratifs, non objectifs, pensés et conçus sous toutes les formes et médiums. Ce lieu est un espace d’exposition et une plateforme d’échanges et de confrontations. Des débats, colloques, workshop et résidences d’artistes s’inséreront dans la programmation des expositions. Tous les projets de la création contemporaine seront reçus dans la limite de leur proximité avec les abstractions.

"ABSTRACT PROJECT " est géré bénévolement par un comité d’artistes répartis en deux niveaux de responsabilités : Organisation/programmation et fonctionnement/suivi de projet. Chacun s’investissant en fonction de ses disponibilités et compétences pour assurer les missions de sélection, d’élaboration, de mise en place des projets artistiques et des expositions. 

Ces projets sont financés par les exposants et intervenants eux-mêmes, les membres de Abstract Project et Réalités Nouvelles s’y impliquent bénévolement. Des financements d’appui seront apportés par les contributions financières, les soutiens « des amis de ABSTRACT PROJECT - espace des arts abstraits » et par le mécénat.

ABSTRACT PROJECT, émanation de l’association Salon Réalités Nouvelles est ouvert aux artistes exposants ou non au salon des Réalités Nouvelles.

"ABSTRACT PROJECT" développe une politique de médiation en faveur des publics, qui s’inscrit dans le développement de l’offre culturelle en art contemporain à Paris et particulièrement dans le 11ème arrondissement.

"ABSTRACT PROJECT" appuyé sur l’association Réalités Nouvelles favorise également une politique de partenariat à l’échelle nationale et internationale dans des projets « Hors les Murs » qui encouragent les réseaux et les échanges artistiques avec d’autres structures et organismes culturels.

L'Espace "Abstract Project" est un projet évolutif, un "work in progress" dirigé par quatre artistes membres du comité des Réalités Nouvelles: 

Olivier Di Pizio
Jean-Pierre Bertozzi
Paola Palmero
Bogumila Strojna

Pour tout renseignement complémentaire, proposition d'exposition …
Envoyez votre projet et questions à l'adresse:
espace.abstractproject@gmail.com

ABSTRACT PROJECT – Espace des arts abstraits
5, rue des immeubles industriels 75011 PARIS - M° Nation
Ouvert du mercredi au samedi de 13h30 à 19h et sur RDV.


Prolongation sur 2015


mardi 16 décembre 2014

"CONSTRUIRE AVEC LA COULEUR" 

DANIELLE LESCOT ET PIERRE MILLOTTE 

- DU 7 AU 18 JANVIER 2015

VERNISSAGE LE MERCREDI 7 JANVIER, 18H-22H

Exposition ouverte du mercredi au dimanche, 14h-20h
Galerie du Génie  - 126 rue de Charonne - 75011 Paris

Que ce soit en volume pour les céramiques de Danielle Lescot ou en aplat pour les tableaux de Pierre Millotte, la couleur est primordiale dans le travail des deux artistes.

Pierre Millotte l'utilise comme code de lecture transformant ses graphiques chronologiques en tableaux. Derrière le chatoiement des couleurs, c'est une autobiographie de trente-cinq années que donnera à voir la série "nuits casanières et nuits nomades" présentée dans l'exposition.

Danielle Lescot propose des formes simples sagement empilées, des surfaces colorées qui se juxtaposent, définissant un périmètre qui s'ouvre sur des itinéraires lisibles ou des labyrinthes, des pleins et des creux : propositions qui peuvent évoquer l'occupation de l'espace par un édifice, un quartier, un domaine, un palais, un mur : la matérialisation d'une construction.






















et

Invitation Expo Transparences
Bernard Blaise

30 rue Nationale 
78710 Rosny sur Seine 

Autoroute de l'ouest direction Rouen -50/60km 
(Sortie 13 - juste avant le péage )

Des Russes à Paris….


ECHOS DE L'EXIL

Echoes of Exile
Moscow Archives and the Arts in Paris 1933-1945

Présentation et discussion avec Ines Rotermund–Reynard, Isabelle le Masne de Chermont, Bénédicte Savoy, Sandra Dahlke et Didier Schulmann



MERCREDI, 17 DECEMBRE 2014

18H30

BIBLIOTHÈQUE KANDINSKY


Entrée libre sur réservation obligatoire à reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr
(une contremarque sera délivrée lors de la confirmation de réservation)

A partir de 1933, le régime national-socialiste a poussé des milliers d'allemands sur les routes de l'exil. Paris devint alors la capitale de « la meilleure Allemagne », selon le mot de Heinrich Mann. Artistes, journalistes, écrivains, historiens, hommes politiques, sans parler de tous ceux qui fuirent parce que Juifs, y exprimèrent librement, avec leurs moyens artistiques et intellectuels, leur opposition aux Nazis. Au début de la guerre la grande majorité des ces exilés furent internés dans des camps français. En 1940, l'armée allemande envahit la France : la documentation, les papiers et la correspondance des exilés constituèrent les premières cibles de l'Occupant. Tout ce matériel devint alors du « displaced object » - confisqués, déplacés, spoliés, mais aussi souvent miraculeusement préservés.

Depuis la fin de la guerre certaines de ces sources sont conservées dans les Archives spéciales/RGVA à Moscou. Confisqués par l'armée allemande à partir de 1940, ces fonds furent saisis au titre de trophées par l'Armée Rouge dans les ruines de l'IIIème Reich et transférés en Union soviétique. A Moscou, ils restèrent - jusqu'à la perestroïka - exclusivement accessibles aux membres du KGB. Leur existence, leur divulgation, leur exploration toute récente et l'insertion des données qu'ils révèlent constituent un évènement majeur de l'historiographie et de l'archivistique du mouvement des idées, au cours des années trente.

Le livre Echoes of Exile - Moscow Archives and the Arts in Paris 1933-1945 présente de nouvelles perspectives de recherche, qui résultent, entre autres, du dépouillement des documents conservés à Moscou et permettent de jeter un nouveau regard sur l'épicentre culturel que fut Paris pour ces exilés pendant les années 1930. Les contributions des onze auteurs français, russes, américains et allemands s'inscrivent dans le débat actuel autour des biens spoliés et de leur restitution ouvrant ainsi un large dialogue scientifique interdisciplinaire et transnational.



Ines Rotermund-Reynard, docteur en histoire de l'art, éditrice du livre « Echoes of Exile. Moscow Archives and the Arts in Paris 1933-1945 », directrice du projet de recherche « Les Archives spéciales de Moscow et les arts à Paris 1933-1945 », organisé par l'Institut historique allemand de Moscou (DHI Moskau) en coopération avec le Centre allemand d'histoire de l'art à Paris.



Isabelle le Masne de Chermont, archiviste paléographe, directrice du département des manuscrits de la BNF, co-commissaire de l'exposition » A qui appartenaient ces tableaux ? » (2008), co-auteur avec Didier Schulmann du rapport « Le pillage de l'art en France pendant l'occupation et la situation des 2000 œuvres confiées aux Musées nationaux » (2000), co-éditrice de la nouvelle édition de « Rose Valland, Le Front de l'Art : Défense des collections françaises, 1939-1945 », Paris 2014.



Bénédicte Savoy, professeur d'histoire de l'art à l'Université TU Berlin, auteur de nombreux travaux consacrés à l'histoire des spoliations artistiques entre France et Allemagne (« Patrimoine annexé : les saisies de biens culturels opérées par la France en Allemagne autour de 1800 », Paris 2003), à la naissance des musées d'art en Europe et à la mise en place transnationale, aux XVIIIe et XIXe siècles, de disciplines universitaires telles l'archéologie et l'histoire de l'art.



Sandra Dahlke, directrice adjointe de l'Institut historique allemand à Moscou (DHI Moskau), historienne et spécialiste de l'histoire de l'Union soviétique, auteur du livre « Individuum und Herrschaft im Stalinismus : Emel'jan Jaroslavskij (1878- 1943 »), München 2010.



Didier Schulmann, Conservateur au Musée national d'art moderne, Bibliothèque Kandinsky, co-auteur avec Isabelle le Masne de Chermont du rapport « Le pillage de l'art en France pendant l'occupation et la situation des 2000 œuvres confiées aux Musées nationaux » (2000).



BIBLIOTHÈQUE KANDINSKY

Centre Pompidou, niveau 3

75004, Paris

dimanche 14 décembre 2014

Un lecteur américain du blog nous écrit

Dominion
To my colleagues at Réalités Nouvelles,
Kevin Finklea, artist


Pouvez-vous décrire brièvement votre travail ?
Can you briefly describe what you do ?

Primarily, I make painted wooden structures.  I also make paintings on MDF, canvas and acrylic panel (Perspex) as well.

Qu'est-ce qui vous motive pour créer ? 
What drives you to make work ?

I have always made things since I was very young.  It has become a way of marking time for me.  The work is the residue of my activity.

Dominion
Pouvez-vous nous parler de votre pratique au jour le jour ? 
Can you tell us something of your day-to-day practices ?

I have almost no financial support for my work as an artist.  I am forced to work for living.  I steal time when ever I can to get in the studio.  I work in the morning before work and after my job as well.  Any day off from my job is almost always used to make my work or for exhibitions.   

Depuis quand travaillez-vous de cette manière? 
How long have you been working in that way ?

For over three decades.

Quels sont les artistes qui vous ont le plus influencés ?
Which artists have had the greatest affect on your work ?

Imi Knoebel
Kazimir Malevich
Piet Mondrian
Blinky Palermo
Bridget Riley
Joel Shapiro
Anne Truitt


FDD 22
Qu'est ce qui en dehors des arts visuels fait évoluer votre travail ? 
What outside of visual art informs your practice ?

Vernacular color (i.e., color found on exterior walls, in graffiti and covering it up, incidental color)
Signaling devices (i.e., signage used on railways)

Comment souhaitez-vous que le public recoive votre travail ? 
How would you like people to engage with your work ?

To walk around it, see it in different light settings and to touch it if they feel the need to do so.
Pelikan

Qu'est ce qui vous passionne actuellement ?
Have you seen anything recently that has made an impression ?

Martin Puryear's exhibition at Matthew Marks in Manhattan (November-December, 2014)

Dans quel sens selon vous doit évoluer l'art abstrait ?
In your opinion, how should be the future abstract art evolution ?

Abstract art has to continue to respond to and change as the world presents it's self.  That is to say, we have to give up the former sources of abstraction to respond to the here and now.

samedi 13 décembre 2014

Pascal Fancony numérique Malévitch avec Dror Endeweld

EXPOSITION EN HOMMAGE A MALÉVITCH , 
VISIBLE AU MUSÉE PAB À ALÈS DANS LE GARD
ELLE EST VISIBLE JUSQU'AU 29 JANVIER 2015
ELLE EST PRÉPARÉE 
PAR DROR ENDEWELD ET PASCAL FANCONY





mardi 9 décembre 2014

Actualités de Bastien Joussaume

Bastien Joussaume (RN2,14) expose les 12, 13 et 14 décembre prochain à l’Hotel Burrhus de Vaison la Romaine dans le cadre de SUPERVUES (petite surface de l’art contemporain), où chaque artiste investit une chambre (pour lui, la n°11) le temps d’un week-end.

L ’Atelier Chroma sera également ouvert et vous accueillera de 11h à 19h ainsi que le week-end suivant des 20/21 décembre .

L’Atelier Chroma est un espace de création et d’exposition en art contemporain situé dans la Drôme.
Des travaux en peinture, gravure, volume, photographie, vidéo ainsi que des installations et des performances y sont proposés.
L’Atelier chroma est ouvert toute l’année.
Suivant les horaires des expositions en cours et sur RDV au 06 77 94 22 32.

Pour plus de renseignements :
www.bastienjoussaume.com
www.atelierchroma.fr
Atelier Chroma
Quartier légat
26400 Saoû, France