Follow by Email

lundi 14 mars 2016

Abstraction aux USA - Un état des lieux - 2 (suite) ...

Pour compléter le panorama de l'abstraction aux USA quelques liens :

Un blog de Brooklyn : http://structureandimagery.blogspot.fr/2016/02/gallery-rounds-2-27-06.html


Un dont l'auteur est Sharon L.Butler http://www.twocoatsofpaint.com/2014/06/brooklyn-painters-go-west.html 

qui publie une interview de Leslie Smith 
enseignante à l'université du Wisconsin  à lire dans ce blog,
http://www.twocoatsofpaint.com/2016/02/interview-leslie-smith-iii-in-madison.html

où il revient sur une citation de Frank Stella qui vient d'avoir une  rétrospective au Whitney de New York.

“What abstract painting can do better than anything else is evoke a sense of recognition, indefinite and yet ecstatic. At the same time, it’s getting to the emotional underpinning that we all share, that is a substitute for the common religious or social belief. I believe abstraction can get to that.” 

" Evoquer un sentiment de reconnaissance, indéfinie et pourtant extatique, à nul autre égal, la peinture abstraite ne peut le faire mieux. En même temps, elle devient le fondement émotionnel que nous partageons tous, elle est un substitut à la croyance ordinaire religieuse ou sociale.  Je crois que l'abstraction peut aboutir à cela. "