Follow by Email

mercredi 5 septembre 2012

Anne Commet, peintre

Traverses xv
vegetal



A l'occasion de l'exposition d'Anne Commet à la galerie du Crous de Paris intitulée "Paysages Antérieurs", du 25 septembre au 6 octobre 2012, l'artiste répond au questionnaire des Réalités Nouvelles.


Pouvez- vous décrire brièvement votre travail ?


Je travaille sur l’allusion, l’intime et la mémoire. Ce que je recherche c’est créer une vibration colorée singulière et proposer à travers mes toiles une expérience physique et sensible du paysage.

 Avec le temps, mon travail s’est structuré en deux séries : la première caractérisée par les touches et la matière tandis que la seconde est réalisée en glacis. Dans les deux cas, les toiles résultent d’un même processus alliant construction et effacement. L’évolution de chaque série vient nourrir l’autre.


Qu'est-ce qui vous motive pour créer ?

Le plaisir d’être dans la peinture. L’expérience physique du grand format est absolument jubilatoire.


Pouvez-vous nous parler de votre pratique au jour le jour ?

Je travaille presque tous les jours sur plusieurs toiles à la fois et toujours en musique. J’aime particulièrement peindre plusieurs formats en polyptique. Et puis, je regarde aussi beaucoup de peinture figurative et abstraite.

  
Depuis quand travaillez vous de cette manière ?

Toujours

Quels sont les artistes qui vous ont le plus influencé ?

Entre autres : Vermeer, Bonnard et les Nabis, Matisse, Monet , Joan Mitchell, Rothko, Christopher Wool, Katarina Grosse, Bernard Frize


Qu'est-ce qui en dehors des arts visuels fait évoluer votre travail ?

 Les rencontres et la musique

Comment souhaitez-vous que le public reçoive votre travail ?

 Comme une invitation à la contemplation, un instant de quiétude

Qu'est-ce qui vous passionne actuellement ?

Mes 2 volumes de Vitamin P


Dans quel sens selon vous doit évoluer l'art abstrait ?

 Traquandi