lundi 31 octobre 2022

ALFREDO SIDES - IX - EPILOGUE

9 - Épilogue

En regardant Notre-Dame en 2022
Même point de vue en 1960 !(201)

L’ensemble des biens immobiliers de Sidès est vendu en lots. Sa légataire universelle est Ida Carasso, sa sœur. En 1962, elle vend ses parts à Alice DeLamar. Deux legs, une sculpture (1947-1948) de Knoop (193) et une terre cuite de Jean-Baptiste Carpeaux, Descente de Croix(194) (1858-1869), sont refusés par les musées nationaux (195). L’œuvre de Carpeaux est acquise en 1965 par le Louvre et se trouve  aujourd’hui au musée d’Orsay.
En 1958, le Salon des Réalités Nouvelles lui rend « Hommage », en présentant des œuvres de Robert et Sonia Delaunay, Sophie Tauber-Arp et Wols « où le rose mystique (196) surgit comme une splendeur de grâce (197) ». 

À son domicile new-yorkais, en 1956, Consuelo Sidès reçoit la visite de Judith Malina, fondatrice du Living Theatre, qui trouve la riche veuve fort bavarde « sur l’habitude des Eskimos de laisser mourir les grands-mères dans la neige (198) ». Consuelo Hatmaker-Sidès meurt le 24 mai 1966 et est enterrée dans le mausolée familial, temple néo-classique de marbre blanc (199), au cimetière de Woodlawn à New York.

Mercedes de Acosta revient à Paris en 1948, elle est accueillie par Sidès dans son hôtel rue Git-le-Cœur, pillé par les Allemands, et obligée de dormir sur un lit de camp avec une simple couverture (200). Elle prétend avoir été accueillie par Sidès, Rose Adler et René Gimpel. René Gimpel étant mort d’épuisement au camp de concentration de Neuengamme en 1945, elle confond sans doute René et son fils Pierre Gimpel. 

Alice DeLamar, co-propriétaire depuis 1962,  de la rue Gît-le-Cœur  en fait son pied-à-terre parisien où, avec Eva Le Gallienne qui partage sa vie, elles viennent annuellement en villégiature. Les petits appartements en duplex sont décorés de manière pittoresque de pots en étain ou de céramiques, sans aucun faste, comme on peut le voir sur les photos d’époque (201). Alice DeLamar est une des premières collectionneuses de Bernard Buffet qu’elle présente dans ses galeries aux États-Unis. Elle meurt en 1983. Ses collections sont vendues aux enchères le 11 avril 1984 par Philipps à New York (202). Eva Le Gallienne s’éteint en 1991, ses derniers biens sont mis à l’encan à Drouot. A partir de 2012, une historienne Nona Footz publie sur son blog "The Manuscript Hunter - In search of Alice DeLamar story",  une partie des archives d'Alice Delamar récupérées à sa mort dans des sacs poubelles sur le trottoir de New York  ! Parmi ses archives des photos du 1 rue Gît-le-Cœur.

Chez Alice DeLamar rue Gît-le-Cœur (201)   

A partir d'octobre 2022, la publication en ligne et en papier de cet article, à l'occasion du salon des Réalités Nouvelles 2022,  de cette série de billets entraînent des réactions, l'apport de nouvelles archives, nous tenons à remercier celles et ceux et qui nous ont communiqué ces archives dont nous donnons ici un aperçu rapide, éléments parmi d'autres qui seront repris dans une prochaine publication mise à jour. 

  • Jeunesse
  •  Alfredo Sidès était le camarade de classe en 1889 à l'Institution Springer de Georges Mandel (1885-1944), dont on rappelle qu'il fut, par la suite, le chef de cabinet de Clemenceau en 1917, le créateur de l'Aéropostale, ministre de l'intérieur en 1939 et lâchement assassiné par la milice française en 1944 à Fontainebleau.
  • Alfredo Sidès, fut un membre actif et respecté de la communauté judéo-grecque de Paris et de Salonique, réputé pour ses qualités de danseur et de mime avant 1903, et ami de Guillaume Apollinaire.
  • Alfredo Sidès, est caissier et fondé de pouvoir de la banque d'affaires Levy-Modiano de 1903 à 1912, jusqu'à ce que les banques de Salonique soient ruinées par la guerre italo-turque qui aboutit à la restitution de Salonique à la Grèce par la Turquie.
  • Alfredo Sidès est dénoncé comme franc-maçon par l'extrême-droite en 1903.

 

  • Famille


Elie Sidès, son père, est mort le 17 janvier 1907 à Salonique. Il était caissier principal de la banque de Salonique (203) dont la maison mère est à Constantinople (Turquie). Sa mère est Pava-Paola Nahmias, 1861-1946. Il a un frère Henri dont le nom apparait sur les faire-part et deux sœurs. Flores est née à Salonique 27 octobre 1889, elle épouse Moïse Aron Mano, né au Caire le 1er septembre 1870 travaillant pour la société Fils de Cicurel et Cie, et décédé 11 juillet 1921. Flores décède à 21 ans le 28 septembre 1909 à Paris 24, rue Chaptal Paris IXe. Elle est enterrée avec sa mère et son mari au Cimetière du Montparnasse, dans la section 24 dans une tombe familiale de marbre noir Famille Mano Sides (204).

Sa sœur Ida est née le 10 octobre 1889 à Salonique et a épousé Joseph Carasso à Salonique, le 19 septembre 1907 (205). Joseph Carasso travaille pour les Llyod autrichiens. Veuve en 1962, elle réside 41 rue des Martyrs Paris 9e et est de nationalité italienne. Est-ce à elle et son mari, a qui le gouvernement de Vichy a retiré la nationalité française en 1942, quand ils sont domiciliés à Marseille ?


En regardant le Louvre depuis chez Sidès, 2022.

Le Salon des Réalités Nouvelles son association, son organisation autogérée par les artistes continue... toujours sur une idée d'Alfredo Sidès.

Notes :

193 - Guitou Knoop (1902-1985), sculptrice franco-néerlandaise, élève de Bourdelle et Despiau, elle évolue de la figuration du portrait à l’abstraction.
194 - L’œuvre se trouve au musée d’Orsay, Paris, sous le numéro d’inventaire RF 2881 et dans le catalogue raisonné de Jean-Baptiste Carpeaux, avec le n°170.
195 - Archives Nationales. Répertoire numérique n°20150159. Contexte de l’unité de description : Archives des musées nationaux – Service des œuvres d’art de la Réunion des musées nationaux (sous-série 2CC) 0150159/1- "20150159/99 _ Acquisitions 20150159/13-20150159/74 _Libéralités refusées : dons et legs 20150159/19- 20150159/20_Unité de description :20150159/20 I-W. 
196 - Rose mystique, symbole chrétien de la Vierge, mère de Dieu.
197 - In LP Favre, « Le Salon des Réalités Nouvelles », Combat, 18 juillet 1958.
198 - Judith Malina, The Diaries of Judith Malina: 1947-1957, Grove Press, New York, 1984, p.395.
199 - Consuelo “Connie” Hatmaker Sides (31 Jul 1902–24 Mai 1966), Woodlawn Cemetery, Bronx, Bronx County, New York, USA. Concession Holly Plot, section 114. Le mausolée peut être vu sur le site Find a Grave, base de données et images (https://fr.findagrave.com/memorial/184331157/consuelo-sides: consulté 14 septembre 2022).
200 - Ibid note 37, p. 327.
201 - Pour voir les photos sur le site The Manuscript Hunter, in search of Alice DeLamar story,
https://manuscripthunter.wordpress.com/category/alice-delamar/ (consulté le 13 septembre 2022).
Ce blog créé par Nona Footz est dédié à Alice DeLamar est basé sur les lettres et photographies, récupérées dans les sacs poubelles de la liquidation de ses affaires en août 1983 après son décès à New York.
202 - Voir le catalogue « Furniture, Decorations and paintings. From the Estate of Alice DeLamar, Wednesday, April 11th », 1984, Phillips, New York.

203 - Journal de Salonique le 20 janvier 1907
204- - La tombe contient également les dépouilles de Ricoula Mano (1869-1933) ep. Ménahem Bourla, André Bourla (1889-1931), Suzanne Levy ep Bourla née 1906-2002), Andrée Bloch (1897- 1957) et Estirina Misrachi (1857-1912) ep Levi Nahmias.
205 - in le Journal de Salonique le 20 septembre 1909.

 

@ Erik Levesque, Article Alfredo Sidès, une esquisse biographique, Epilogue (9/9) septembre/novembre 2022.