Follow by Email

mercredi 23 juillet 2014

Vente d' Art sur Internet

Sotheby's et Ebay ont annoncé le lancement d'un portail spécialement dédié aux enchères d'oeuvres d'art dans un avenir proche. Il semble que le créneau envisagé soit les enchères de 0 à 150000 Euros environ, et plus particulièrement pour les bijoux, les montres, l'imprimerie, le  vin, des photographies et des objets de design du XXe siècle. 
Selon Sotheby's 17% de ses ventes se font, déjà en ligne. Par cette alliance il s'agit d'atteindre un mass-market de 13 milliards de dollars d'ici 2020 puisque Ebay revendique 145 millions d'acheteurs dans 190 pays. 
Une édition grand format du livre «Les Oiseaux d'Amérique» de Jean-Jacques Audubon, adjugée en avril pour 3,5 millions de dollars est le record de l'objet le plus cher vendu en ligne.
Selon le dernier rapport de la plus grande foire d'antiquaires au monde (TEFAF), le marché mondial de l'art est évalué actuellement à 65 milliards de dollars par an. 

Artprice, par la voix de son président Thierry Erhmann a annoncé de son coté vouloir entrer en bourse à New York avec sa filiale Artmarket.com. La base de données d'Artprice référence 564 179 artistes de toute époque et leurs résultats aux enchères. Thierry Erhmann a crée une place de marché à prix fixe depuis 2004 et espérait pouvoir ouvrir en ligne une salle de ventes (virtuel) aux enchères en 2012. Mais ce projet a été gelé suite aux dispositions du Conseil de Ventes Volontaires (Autorité de Régulation des Ventes Volontaires) pour l'Internet en France. 
"Il est impossible d'avoir cette activité en France"... "on ne peut pas faire notre métier, donc nous allons à New York, nous allons externaliser notre place de marché", a expliqué Thierry Ehrmann, cité par la Tribune.
Aussi veut-il ouvrir cette activité aux USA en 2015, le siège social et la cotation d'Artprice restant en France.

Ce qui nous donne l'occasion de rappeler que l'exportation et l'importation des oeuvres d'art n'est pas libre mais soumis à autorisation du ministère de la culture, des finances et des douanes.

Ajout du 25/07/2014 : Pour Valerie Duponchelle du Figaro, le poids d'Internet fait sens avec la fermeture de la galerie Yvon Lambert...